39. La Charte africaine de la jeunesse : mobiliser les jeunes des deux sexes

Date de la session: 
Mercredi, 27 Février, 2013

Description concise (modalités, public cible et résultats escomptés) et ordre du jour de la réunion :

MODALITÉS :
Un atelier portant sur les questions abordées dans la Charte africaine de la jeunesse sera organisé par des organisations de jeunes de la diaspora africaine qui se préoccupent des problèmes rencontrés par les jeunes en Afrique.
Dans le cadre de sa stratégie pour la jeunesse africaine, l’UNESCO a travaillé en étroite collaboration avec la Commission de l’Union africaine pour lancer une campagne visant à sensibiliser à la fonction de la Charte africaine de la jeunesse comme cadre essentiel des interventions de politique générale en faveur des jeunes d’Afrique. La campagne s’adresse aux jeunes âgés de 15 à 35 ans, notamment ceux qui sont particulièrement vulnérables en raison de leurs origines ou de leur situation présente. Elle se compose de deux volets innovants et complémentaires :
- Popularisation de la Charte parmi les jeunes des deux sexes : cette partie de la campagne a pour but d’intéresser davantage les jeunes à la Charte grâce à des vidéos qui seront diffusées sur tous les médias existants, y compris les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.).
- Encourager les jeunes des deux sexes à s’engager pour la Charte en les mobilisant dans toute l’Afrique afin qu’ils approuvent un appel à l’action (par un clic sur une page Web dédiée) adressé à leurs pairs et à leurs gouvernements pour encourager ces derniers à signer la Charte, la ratifier et/ou l’appliquer. L’objectif est d’obtenir le plus grand nombre de signatures de jeunes sur l’ensemble du continent.
L’atelier sera l’occasion de visionner certaines des vidéos réalisées dans le cadre de la campagne audiovisuelle en ligne consacrée à la Charte africaine de la jeunesse et de se concerter sur les questions qui touchent les jeunes en Afrique, et plus précisément : Que signifie la Charte pour les jeunes d’Afrique, s’agissant tant des droits qu’ils peuvent revendiquer que des responsabilités qu’ils peuvent assumer ? Comment la Charte peut-elle contribuer à améliorer la situation des jeunes en Afrique, en particulier celle des groupes de jeunes qui sont parmi les plus vulnérables et marginalisés ? Que peuvent faire les organisations de jeunes et les jeunes des deux sexes pour promouvoir la ratification et l’application de la Charte dans leurs pays et communautés ? Comment la diaspora des jeunes africains peut-elle soutenir les efforts déployés sur le continent pour faire mieux connaître la Charte et plaider pour sa mise en œuvre ?

RÉSULTATS ESCOMPTÉS :
La Charte servira de point de départ aux jeunes des deux sexes pour échanger des vues sur les questions d’autonomisation et de développement des jeunes en Afrique, ainsi que sur les mesures qu’il serait possible de prendre dans des domaines comme l’éducation, la formation et le renforcement des compétences, l’emploi et les moyens de subsistance durables, le rôle moteur et la participation des jeunes, la paix et la sécurité, la protection de l’environnement, les valeurs culturelles et morales, etc. La présentation des vidéos permettra d’élargir les consultations pour qu’y soit également traitée la campagne elle-même, et qu’en ressortent ainsi des suggestions pour l’améliorer.

PUBLIC CIBLE :
Jeunes des deux sexes (en particulier d’Afrique), organisations de jeunes, etc.

Noms des organisateurs de l’atelier et groupes de parties prenantes (gouvernement, secteur privé, société civile, organisation intergouvernementale) auxquels ils sont affiliés :

UNESCO (Équipe Jeunesse et Département Afrique) en collaboration avec des organisations de jeunes de la diaspora africaine

Noms et affiliation des débatteurs et de l’animateur à distance :

Présidence des débats : Jacques Jonathan NYEMB

Modératrice : Laëtitia Yamon SAGNO

Panélistes :
• Précieux MASSOUEME, Président, Association des Jeunes de la CEMAC
• Sophie TANKOU, Présidente, The Nakande’s Project
• Ivan NYETAM, Directeur Général, Magazine Inspire Afrika
• Babette KIZONZOLO, Présidente, Collectif O.S.E.R. l’Afrique

Avec la participation de l’Union Panafricaine de la Jeunesse, de Young Leaders for African Development, de Burundi Avenir et de Melting Pot Development

Contact person:

Personne à contacter :
Nom: Moufida Goucha, chef de l’équipe pour l’innovation sociale menée par la jeunesse
Organisation: UNESCO, Secteur des sciences sociales et humaines, équipe pour l’innovation sociale menée par la jeunesse
Courriel: m.goucha@unesco.org