24. Utiliser la cyberscience pour renforcer les liens entre science, politique et société

Date de la session: 
Mardi, 26 Février, 2013

Description concise (modalités, public cible et résultats escomptés) et ordre du jour de la réunion :

La réunion ministérielle du 26 février 2013 intitulée “Utiliser la cyberscience pour renforcer le lien entre science, politique et société” traitera du rôle que joue la cyberscience au regard des prises de décisions qui touchent au lien entre science, politique et société afin d’accroître l’échange de connaissances entre les scientifiques et la société civile, y compris les communautés rurales et les peuples autochtones. Elle permettra également d’étudier la faisabilité d’une plateforme sur l’Internet visant à éclairer les décisions stratégiques, à faciliter le dialogue et à partager des informations et des données afin de consolider le lien qui existe entre science, politique et société.
Cette réunion ministérielle sera divisée en deux sessions (réunion d’un groupe de travail technique, GTT, puis table ronde ministérielle). Le GTT examinera les pratiques et les nouvelles tendances en matière de cyberscience, en prêtant une attention particulière aux initiatives de jeunes dans les pays les moins avancés. Il amorcera également une réflexion sur la création sur l’Internet d’une plateforme de partage d’informations au service des décideurs et en faveur de l’implication des communautés et des citoyens dans les rapports entre science, politique et société. La table ronde ministérielle examinera les possibilités et les défis qui caractérisent l’utilisation de la cyberscience en appui aux prises de décisions concernant les politiques scientifiques. La discussion portera également sur les exigences techniques requises pour mettre sur pied une plateforme sur l’Internet qui pourrait éclairer les prises de décisions et permettre de partager les bonnes pratiques et les leçons tirées de plateformes semblables.
Les principaux résultats de la réunion seront les suivants :
i. Recommandations formulées par des spécialistes en pointe sur les questions relatives à l’élaboration sur l’Internet d’une plateforme destinée à améliorer le lien entre science, politique et société ;
ii. Mise au point d’un plan d’action en vue d’établir cette plateforme
iii. Mobilisation de différents partenaires afin d’appuyer la conception et la mise sur pied de cette plateforme
iv. Examen des tendances les plus récentes en matière de cyberscience afin d’enrichir le processus de conception de la plateforme.

Nom des organisateurs de l’atelier et groupes de parties prenantes (gouvernement, secteur privé, société civile, organisation intergouvernementale) auxquels ils sont affiliés :
Lidia Brito, Directrice, Division des politiques scientifiques et du renforcement des capacités, UNESCO

Noms et affiliation des débatteurs et de l’animateur à distance :

Chairperson:

III. M. Muki Haklay, Professeur en sciences de l’information géographique au sein du groupe de recherches Science citoyenne extrême, Département du génie civil, environnemental et géomatique, University College London

Intervenants:

I. Cindy Regalado- (Mexique), Membre de l’équipe du projet Science citoyenne extrême
II. Susana Finquelievich (Argentine), auteure, Tendances récentes en matière de cyberscience : science citoyenne, technologies mobiles et TIC
III. M. Muki Haklay, Professeur en sciences de l’information géographique au sein du groupe de recherches Science citoyenne extrême, Département du génie civil, environnemental et géomatique, University College London
IV. Barbara Birungi (OUGANDA) Fondatrice et directrice, Women In Technology (WITU), et Directrice de Hive Colab, fondatrice de WITU, organisation non-lucrative au service des femmes dans le domaine des technologies, conceptrice de sites internet, entrepreneur social
V. Emanuel Feruzi (TANZANIE)- co-fondateur de l’espace d’innovation KINU et chargé d’enseignement en statistique informatique au Centre de formation statistique d’Afrique orientale
VI. Rohit K. Pothukuchi, Fondateur et président, Initative mondiale de communication Verdentum, étudiant en 5ème année de droit, Université NALSAR, Hyderabad, Inde
VII. Françoise Yoda (BURKINA FASO)- Coordinatrice du Centre d’initiatives, de ressources et de soutien au développement local, responsable du projet CIRADEL.net

Personne à contacter:
Nom: Lidia Brito
Organisation: UNESCO
E-mail: l.brito@unesco.org