Actualités

Subscribe to canal de noticias Actualités Actualités
Building Peace in the Minds of Men and Women
Actualizado: hace 2 horas 43 mins

Une Conférence de l'UNESCO sur la radicalisation des jeunes et Internet se tiendra à Paris le mois prochain

Mar, 26/05/2015 - 11:11

Les participants discuteront les interventions et les processus politiques pouvant contribuer à la réduction de l'utilisation d'Internet en tant qu'outil menant à l'extrémisme et la radicalisation de la jeunesse. Ce sera l'occasion d’aborder également des moyens disponibles pour avancer et s'engager au niveau du développement et d'une culture de tolérance et de paix.

Organisée dans le cadre du Programme intergouvernemental Information pour tous (PIPT), la Conférence fournira une plate-forme de débats sur les défis actuels de la radicalisation des jeunes sur Internet. Un des objectifs sera de sensibiliser d'une manière pertinente et globale sur la réalité et les risques potentiels si la question reste sans réponse.

En outre, la Conférence cherchera à identifier les domaines spécifiques de l'action de l'UNESCO, dans tous ses domaines de compétence, afin de soutenir les États membres dans la lutte contre ces défis importants. Les connaissances partagées à la Conférence seront appliquées dans le cadre de projets pilotes, qui seront également des laboratoires d'apprentissage pour tester l'efficacité de futures réponses politiques.

Cette conférence attirera environ 200 délégués venus du monde entier. Les langues de travail seront l'anglais et le français.

Le Programme intergouvernemental Information pour tous (PIPT) a été créé en 2001. Il fournit une plate-forme internationale de discussion et de coopération politiques, ainsi que de développement de lignes directrices pour l'action dans le domaine de l'accès à l'information et des connaissances. Le programme soutient les États membres à élaborer et mettre en œuvre des politiques d'information et des stratégies nationales.

L'UNESCO soutient la semaine de l’Alliance mondiale des partenaires de l’éducation aux médias et à l’information et le Prix International

Mié, 13/05/2015 - 10:27

La semaine mondiale MIL réunira divers acteurs venant de partout dans le monde et qui se sont engagés à promouvoir l’éducation aux médias et à l’information comme un moyen de favoriser l'inclusion sociale, le dialogue interculturel et interreligieux et à permettre aux citoyens de tous âges de faire meilleur usage d'Internet et des médias électroniques tout en se protégeant des risques potentiels.

La semaine MIL offre d'importantes opportunités pour les membres de l'Alliance mondiale pour les partenariats sur les médias et à l'information (GAPMIL) et le Réseau Universitaire pour le dialogue interculturel (Réseau MILID) pour attirer l'attention du monde entier sur la façon dont l’éducation aux médias et à l’information permet de responsabiliser les citoyens.

>> Cliquez ici pour voir les 10 façons de célébrer la Semaine MIL 2015.

Prix ​​international MIL

Une nouvelle caractéristique  de la Semaine mondiale MIL 2015 concernera le lancement du Prix international MIL. Le Prix MIL est coordonné par GAPMIL et le Réseau MILID avec le soutien de l'UNESCO et UNAOC. Il consiste à récompenser un enseignant qui a eu un impact positif sur ses élèves à travers l’éducation aux médias et à l'information. Cliquez ici pour soumettre votre candidature ou pour nommer quelqu'un.

Depuis 2012 les Semaines MIL  précédentes ont été menées par l'UNESCO et UNAOC dans le cadre du Réseau MILID. Le Réseau MILID est la branche de recherche de GAPMIL et se compose de 15 universités représentant toutes les régions du monde.

GAPMIL est un effort novateur pour promouvoir la coopération internationale dans le but d’assurer l’éducation aux médias et à l'information pour tous à conduire le développement ouvert et inclusif. Cette initiative pionnière a été lancé lors du Forum mondial pour les partenariats sur les médias et à l'information qui a eu lieu du 26 au 28 Juin 2013.

Pour plus d'informations s'il vous plaît visitez le site Web GAPMIL.

Suite à l’avancement de l’étude sur les questions liées à Internet, le Conseil exécutif de l’UNESCO prend des mesures

Lun, 11/05/2015 - 16:13

Le conseil a également demandé à ce que le Document final de la conférence soit transmis à l’Assemblée générale des Nations Unies dans le cadre de la procédure de révision du Sommet mondial sur la société de l’information, et diffusé en tant que contribution non contraignante à l’élaboration du programme de développement pour l’après-2015.

Leur décision a consolidé « le processus ouvert, inclusif et transparent conduit par l’UNESCO » et a reconnu les apports de la conférence InterCONNECTer les ensembles.

La conférence a été spécialement organisée pour examiner le projet d’étude détaillée sur les questions relatives à l’Internet et les options pour l’action future demandée par les 195 États membres de l’UNESCO lors de sa 37e Conférence générale en 2013.

Le projet d’étude portait sur les quatre domaines suivants : (i) Accès à l’information et au savoir, (ii) Liberté d’expression, (iii) Respect de la vie privée, et (iv) Éthique de la société de l’information, et proposait des options pour l’action future en lien avec ces domaines.

Les thèmes et la conception de l’étude ont été arrêtés à l’issue de consultations approfondies d’un an et demi au niveau mondial avec la société civile, les universitaires, le secteur privé, la communauté technique, et les États membres de l’UNESCO. Vingt conférences internationales et régionales, ainsi que 200 contributions à un questionnaire ouvert lancé par l’UNESCO, ont alimenté ce processus de délibération.

Ces résultats ont été reconnus dans le Document final de la conférence, dans lequel les différentes parties prenantes ont loué le travail de l’UNESCO concernant les 38 options possibles pour l’action future. Les parties prenantes attendent avec intérêt les délibérations des États membres de l’UNESCO à ce sujet.

Une fois l’étude finalisée, elle sera publiée en amont de la Conférence générale des 195 États membres de l’UNESCO en novembre, et sera présentée dans le cadre de la mise en œuvre des conclusions du Sommet mondial sur la société de l’information.

Recherche des développeurs numériques créatifs

Mar, 07/04/2015 - 17:25

Le projet « Renforcer les radios locales par le biais des ICT » consolide les capacités des radios locales et associatives en terme de compétences de l’information de la technologie. Le projet représente actuellement 32 radios dans 7 pays africains, avec l’objectif éventuel de l’élargir en dehors de cette région et de devenir un modèle pour la création de d’aptitudes dans les communautés vulnérables du monde. Le projet a déjà permis aux radios de mieux engager auprès de leur audience et de discuter des préoccupations de ses communautés, notamment pour les femmes et les jeunes filles.

Le brief a volontairement été laisse ouvert et libre pour encourager les idées les plus créatives et originales. Le produit final pourra intégrer des éléments des expositions virtuelles, des galeries en ligne et même des jeux vidéo socialement construits, pour créer quelque chose jamais vu auparavant dans ce domaine.

Avec le développement de cette nouvelle expérience virtuelle, ce projet important de l’UNESCO recevra l’attention mondiale qu’il mérite, et jouera un rôle majeur pour rassurer le futur du projet et pour faciliter son expansion dans des autres communautés vulnérables autour du monde.

Appel à propositions : Renforcer les radios locales par le biais des ICT (en anglais)

Pour soumettre une proposition pour ce contrat, veuillez envoyer un bref aperçu  du produit final proposé, avec des maquettes visuelles, un résumé de vos expériences pertinentes, et les frais proposés, au t.francis(a)unesco.org avant le 15 avril à 12h (heure de Paris).

Un atelier de sensibilisation sur le Référentiel de compétences en TIC pour les enseignants

Lun, 09/03/2015 - 10:04

L’atelier, qui a été organisé en coopération avec la Commission nationale du Togo pour l’UNESCO et l’Université de Lomé, a réuni les acteurs nationaux principaux venant du Ministère de l’enseignement supérieure et de la recherche, du Ministère de l’enseignement primaire et secondaire, du Ministère des postes et de l’économie numérique, du Ministère de l’action sociale, des femmes et de l’alphabétisation, du Ministère de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’industrie, ainsi que de l’Université de Lomé, de l’Université de Kara et du nombre d'établissements d'enseignement supérieur privés.

L’atelier a été axé sur un aperçu des composants du Référentiel de compétences en TIC pour les enseignants et leur pertinence aux besoins éducatifs nationaux. Les discussions ont également portés sur l’utilisation des matériaux de formation pour les enseignants sur la base de ressources éducatives libres pour le développement de matériaux pédagogiques visant à soutenir la mise en œuvre du Référentiel de compétences en TIC.

Cette activité fait partie des efforts continus de l'UNESCO de promouvoir l'application des TIC pour améliorer la qualité et l'accès à l'éducation, y compris la stimulation de la production, du partage et de l'accès aux ressources éducatives ouvertes (REL). Après l'adoption par l’UNESCO de la Déclaration de Paris sur les REL en 2012, cette activité est mise en œuvre avec le soutien financier de la Fondation Hewlett et la Commission européenne.

Journée mondiale de la radio : UNESCO Rabat met la jeunesse à l’antenne

Vie, 13/02/2015 - 17:17

Des experts pour parler « jeune » sur des radios à grandes audiences, des émissions faites par des jeunes et pour les jeunes, des spots de célébration… Cette année la radio prend un sacré coup de jeune !

Hit Radio, partenaire de l’événement diffusera tout au long de la Journée des spots de célébration invitant des jeunes à parler de leurs idéaux, leurs analyses, leurs réalités et le lien qui les unie à ce média. Des micros-trottoirs que Louaï  Hafa, journaliste radio à e-Joussour et militant est allé recueillir avec son enregistreur audio.

Le paysage médiatique marocain n’est pas en reste. Atlantic Radio, partenaire de première importance consacrera 7 minutes en prime time à l’UNESCO, la Journée et à la jeunesse marocaine. Sept minutes de célébration, d’analyses et d’échanges.

La radio par les jeunes pour les jeunes

E-Joussour justement a saisi cette opportunité en proposant une initiative inédite au Maroc. Deux émissions d’une heure, l’une en français, l’autre en darija, diffusées sur les webradios au Maroc et dans la région Maghreb- Machrek. Durant deux heures de programme, une animatrice, un animateur, des invités jeunes et engagés dans le projet NET MED Youth au Maroc, l’analyse  de l’UNESCO, pour des réflexions, débats et impressions à chaud des jeunes. Les thèmes : liberté d’expression des jeunes à la radio, représentativité des jeunes et nouvelles formes d’expressions possibles … Retrouvez l’émission sur e-Joussour.

J20Café : un café-débat pour clore la célébration

Parmi ces nouvelles formes d’expression, Marwan Elaarj en a créé et valorisé une : le J20Café. Organisé par J20.MA, en partenariat avec la Fondation HIBA et en collaboration avec l’UNESCO, J20Café est une rencontre débat qui se veut un espace d’interaction avec le public. L’objectif de J20Café est d’aborder divers thématiques socioculturelles d’actualité en rapport avec les jeunes au Maroc. A l’occasion de la journée mondiale de la Radio, et pour sa 5ème édition, J20Café a choisi d’ouvrir le débat autour de la radio, les jeunes et liberté d’expression dans le cadre du projet NET MED YOUTH de l’UNESCO. Ainsi, les questions qui se posent sont :

  • Jusqu’à quel degré peut-on parler de liberté d’expression ?
  • Est-ce que l’émergence de nouvelles radios garantie une expression plus libre et participative ?
  • Quelles pourraient être les alternatives à la radio traditionnelle ?

Autant de questions auxquelles il sera possible de trouver des réponses. Pour cela, rendez-vous le 13 février au Cinéma Renaissance, 360 Avenue Mohammed V, 10000 Rabat, Maroc ou d’ores-et-déjà sur la page Facebook de l’événement.